Prix de l'amitié 2008

Discours de Jean-Didier Roisin